Jul 13, 2017

[Etats-Unis] La Falaise du diable - L'amour prisonnier.


Le résumé.
Julie sait qu'elle ne peut plus faire machine arrière. Pourtant, lorsqu'elle descend du train en cette fin d'après-midi, son humeur est aussi pessimiste que le temps est sombre.
Elle s'est engagée dans l'inconnu, prête à quitter son environnement douillet pour une contrée sauvage, décidée à affronter la solitude de la Falaise du Diable.
Et cela, parce qu'elle avait été attendrie par William, mais Rhys, son père, n'avait guère été amical.


Avis.
Ce livre est composée de deux romances : La Falaise du diable et L'amour prisonnier.

La première histoire raconte la nouvelle vie et le nouveau travail de Julie : elle quitte tout pour rejoindre un endroit isolé pour y travailler comme secrétaire. Cette histoire est particulière car jusqu'à la fin, j'avais presque oublié que c'était une romance. Donc, j'ai plutôt bien aimé : cela change des romances cul-cul dont j'entends toujours parler depuis quelques temps.
Dans cette histoire, malheureusement, les personnages ne sont pas attachants, même Julie seule au fin fond d'on ne sait où. Mais, le style de l'auteure permet de continuer la lecture sans trop d'ennui.

La second histoire est complètement différente de la première. Tout d'abord, c'est une histoire assez bizarre : une femme part en France pour rejoindre son père à la mort de sa mère et ce dernier meurt quatre jours après l'arrivée de la jeune femme ; comble du malheur, elle doit épouser un total inconnu pour pouvoir toucher l'héritage dont elle ne veut pas vraiment.
Cette seconde histoire ne m'a pas du tout plu. Le mariage était un mariage de raison. Personnellement, je n'accepterai jamais cette situation, même pour sauver le vignoble de papa. De plus, l'homme (le mari) traite sa « femme » comme une propriété et n'en a rien à faire d'elle. Quand elle discute avec un compatriote anglais chez elle, il pète un plomb et lui fait un scène de ménage complètement inutile, n'écoutant absolument pas ce que la jeune femme a à dire. Le pire ? C'est quand il menace de la battre car elle ne le « respecte » pas comme le veut le mariage et, finalement, il lui dit qu'il l'aime et tout le reste.
Je ne serais jamais convaincue par ce genre de comportement.

Finalement, le livre avait bien commencé avec la première histoire mais la seconde ne m'a pas convaincu.

Anne Mather / Editions Edimail / 1975 / 311 pages.

No comments :

Post a Comment